logo

News

Les Lakers échouent au pied du podium en Coupe

24.04.2022

Le samedi 23 avril 2022, les 4 équipes encore en lice en Coupe suisse sont allées disputer la deuxième journée, celle des finales, à La Chaux-de-Fonds. Après avoir remporté leurs deux premiers tours face à des équipes de ligue B, les Lakers faisaient figure d’outsiders face aux trois grosses cylindrées du tchoukball suisse cette année : Val-de-Ruz Flyers, leurs adversaires en demi-finales, ainsi que les Geneva Dragons et La Chaux-de-Fonds Beehives, qui s’affrontaient lors de la première demi-finale. L’objectif était alors de développer un beau jeu et de profiter de ces rencontres pour tirer des renseignements quant aux progrès encore à réaliser.

Après une première demi-finale titanesque entre les deux premiers de ligue A lors de laquelle les Chaux-de-Fonniers ont renversé Genève pour l’emporter 3 sets à 2 (15-17/23-25/15-10/15-5/15-9) c’était au tour des grenats d’entrer en piste.

Le premier set face à Val-de-Ruz échappe assez largement aux grenats (15 à 9), qui se mettent d’emblée dans de beaux draps. Le jeu nyonnais est très appliqué, il y a peu de fautes, mais il manque un petit grain de folie pour parvenir à bloquer suffisamment de tirs en défense. Les Flyers font valoir leur vitesse en attaque et n’ont pas besoin de forcer pour marquer leurs points, tandis que leur redoutable défense qui a donné tant de fil à retordre aux Nyonnais en championnat leur permet de faire rapidement la différence.

Le deuxième set est plus disputé. Les Flyers font entrer tous leurs remplaçants, avec comme idée de préserver les joueurs en vue de la finale. Mais ils commettent un nombre conséquent de points perdus leur empêchant de rester au contact de Lakers qui restent, eux, beaucoup plus propres. À la surprise générale, Nyon revient donc à hauteur des Vaudruziens en remportant ce deuxième set 15 à 11.

L’espoir est néanmoins de courte durée pour les grenats. Val-de-Ruz revient sur le terrain le couteau entre les dents et prend de vitesse des Nyonnais encore trop timorés. Ils manquent trop souvent de solutions en attaque, et se font sans arrêt avoir par des contre-attaques terribles. Ils s’inclinent lors des deux sets suivants (15-12 puis 15-9) après avoir pourtant mené 5 à 2 lors du quatrième et laissent donc les Flyers filer en finale.

Pour la petite finale, les Lakers croisent la route des Dragons genevois, revanchards après la terrible désillusion qu’a été leur demi-finale. Le début de match des Nyonnais est très bon, ils tiennent le choc en attaque, et en défense, ils se montrent plus solidaires et solides que lors de la demi-finale. Mais les attaquants adverses parviennent à faire la différence dans le money-time et Nyon se retrouve mené 1 set à 0 (15-12).

La suite de cette rencontre va tourner au vinaigre pour les grenats. Mis en difficulté par les facultés techniques des attaquants adverses, ils ne parviennent plus trop à se galvaniser. Cela se paie cash au tableau d’affichage, puisque Genève plie ce set rapidement (15 à 9) et contraint Nyon à l’exploit.

Mais les grenats n’y sont plus mentalement, et suite à un dernier tiers assez chaotique en terme de jeu et d’arbitrage, les Geneva Dragons l’emportent (15-12/15-9/15-6) et tenteront de se réconforter avec cette troisième place.

Les Lakers terminent donc finalement à la 4ème place de cette Coupe suisse, conforme à leurs objectifs de début de saison. Résultat à modérer tout de même, puisqu’ils ont pu bénéficier d’un tirage favorable pour accéder à ce dernier carré. Ils peuvent toutefois tirer un bilan positif et surtout de l’expérience face à des grosses équipes de cette compétition.

La finale opposait donc La Chaux-de-Fonds et Val-de-Ruz dans un derby neuchâtelois bouillant. À domicile, tenants du titre et favoris, les Beehives se sont pourtant fait surprendre à l’issue d’une finale très tendue (15-7/11-15/16-18/15-13/15-13).

Ce sont donc finalement les Val-de-Ruz Flyers qui remportent encore un nouveau trophée grâce à leur brillante génération qui leur a déjà permis d’aller chercher un titre en ligue A en 2019 et une autre Coupe suisse il y a quelques saisons. Le club le plus titré du tchoukball suisse se rassure aussi après une saison régulière de championnat conclue à la troisième place. De quoi aller au bout en playoffs et réaliser un doublé coupe-championnat?

Quant aux Lakers, ils n’ont plus le choix : ils doivent impérativement s’imposer vendredi prochain à Lausanne pour rester en course pour les demi-finales de ligue A. Allez Nyon!

Par Grégoire Hürlimann

Retour aux news

Dernier tweet

Nyon recevait hier la journée des finales du championnat 21-22 et la fête fut belle. Merci aux équipes, au public e… https://t.co/wTVl4ecgJo